Célébrer la gratitude en cuisine avec Clémence Gommy

EPISODE #8 - CLAIRE NOUY

S'ABONNER AU PODCAST

Clémence Gommy dit qu’elle a beaucoup de chance, dans la vie. En vrai, sa vraie chance, c’est de baigner dans cette émotion de gratitude qui l’inspire et la porte !
Licenciée à l’aube du confinement, elle aurait pu vivre une période de repli. Au contraire, c’est lors du confinement long de 2019 que Clémence manifeste son coup d’éclat. C’est décidé, elle ouvrira son restaurant !

Clémence Gommy a grandi dans son cocon familial de Meudon, entourée de beaucoup d'amour. Elle a tellement de chance qu'elle se questionne presque sur la surpuissance de sa bonne étoile ! Entre nous, la chance, c'est une perception, une capacité à se raconter la bonne histoire et à ressentir la gratitude, faire vibrer cette émotion dans toutes nos actions.

C'est dans la cuisine que Clémence exprime le mieux sa gratitude, pour ce que lui offre la vie et ce qu'elle a envie de redistribuer. Grâce à la cuisine, Clémence a envie de partager, de redistribuer et faire profiter d'autres femmes, moins privilégiées. Au lancement de Gomi, Clémence s'est entourée de femmes migrantes. Elle a démarré sa cantine lumineuse grâce à elles.

La cuisine de coeur de Clémence, c'est la cuisine méditerranéenne : la profusion des buffets libanais, les tables de fêtes de shabbat.... Si vous croyiez aussi que Clémence est d'origine méditerranéenne, pas du tout ! C'est Ottolenghi qui lui a inspiré le concept de Gomi - et la profusion, la générosité, la liberté et le côté festif de cette cuisine lui correspond en tout point ç

Dans un buffet, on peut tout choisir. Ca ressemble à Clémence, qui au lieu de choisir, court plusieurs pistes à la fois, jusqu'à son coup d'éclat, Gomi. Tous les chemins mènent à Gomi : à l'école de commerce à Lyon la semaine, elle valide pour ses études un concept de restauration, le week-end elle est chef de rang dans un restaurant parisien. Son premier job de chef de projet recettes le jour chez Frichti lui donne envie d'expérimenter le soir et le week-end comme chef à domicile. Et le confinement de 2019, met brutalement fin à son job chez Frichti. Licenciée, le monde aurait pu s'écrouler, entre quatre murs de Meudon, de retour dans la maison familiale. Au contraire, la créativité de Clémence se déchaîne, elle commence à partager ses recettes sur instagram et créer sa communauté, peaufine son concept de restaurant (son projet de fin d'études !) et surtout, elle se décide pour de bon à ouvrir son restaurant. Le récit de ce coup d'éclat est à écouter dans l'épisode 8 du podcast.