Guide validé par Dr Sylvie Peres, Dermatologue

Inflammation, rougeurs et rosacée

La routine pour les peaux sensibles et enflammées passe avant tout par l’intérieur (alimentation, compléments). A associer à une routine de soin naturelle et minimaliste – sans oublier une protection du soleil très attentive !

Quelles sont les différentes inflammations de la peau ?

Les inflammations de la peau sont regroupées sous le terme de “dermatoses inflammatoires”, il en existe plusieurs types : 

Acné : une maladie des follicules pilo-sébacés de la peau (glandes sébacées).

Dermite séborrhéique : elle se caractérise par l'apparition de plaques rouges; sur des zones où la peau est grasse et pouvant présenter des pellicules (blanches ou jaunâtres).

Psoriasis : une inflammation chronique de la peau. 

Urticaire chronique : des plaques rouges en relief souvent associées à des démangeaisons.

Eczema : des rougeurs accompagnées de vésicules 

Rosacée : une maladie inflammatoire de la peau qui touche 2 à 10% en Europe - 4 millions de personnes sont concernées par la rosacée en France

 

Rougeurs et rosacée 

Les problèmes de rougeurs concernent principalement les personnes qui ont la peau fine, le teint clair, les yeux et les cheveux de couleur claire (mais pas toujours). La rosacée est une maladie inflammatoire de la peau du visage. Elle commence toujours par l’apparition de léger flush et se divise en 4 sous-types: 

  • Sous-type 1 : Apparition d'érythrose (rougeur diffuse et persistante sur les joues, front, nez et menton).
  • Sous-type 2 : Les petits vaisseaux sanguins se dilatent davantage, laissant apparaître des réseaux visibles à la surface de la peau. On parle aussi de couperose.
  • Sous-type 3 : Apparition de papules et pustules (en plus de la visibilité des vaisseaux sur un fond de rougeur).
  • Sous-type 4 : Stade dit “hypertrophique”, beaucoup plus rare, responsable d’épaississement de la peau.

 

Quelles sont les causes principales des problèmes de rougeurs/rosacée ?

Les causes sont encore aujourd’hui peu connues, mais certaines ont déjà bien été étudiées : 

- Origine vasculaire 

- Prédisposition génétiques

- Bactérie Demodex Folliculorum

Les facteurs favorisants peuvent être diverses : 

- Facteurs climatiques : changements de température

- Alcool 

- Consommation d’aliments épicés et boissons chaudes 

- Emotions : stress répétés et émotions fortes 

- Pratique d’un sport intense

- Médicament vasodilatateur

 

Comment différencier la rosacée des autres inflammations ?

Si les peaux réactives sont bien évidemment plus sujettes à développer de la rosacée, ce n’est pas automatique, et ces deux inflammations sont bien différentes.

La peau réactive (dite aussi peau sensible) présente des rougeurs de manière aléatoire avec une sensation de brûlures et picotements, ne touchant pas uniquement le visage. C’est un problème épidermique, directement lié à la peau et à la diminution de la tolérance cutanée associée à une altération de la fonction barrière de la peau.
La rosacée présente des rougeurs permanentes avec une sensation de chaleur. Chronique, la rosacée touche presque uniquement le visage et est d’origine vasculaire.

La rosacée ne doit pas être confondue avec d’autres maladies de peau telles que :

Acne

- Dermatite séborrhéique

- Lupus érythémateux

Ces informations sont complémentaires d’un diagnostic et suivi médical. Consultez un dermatologue pour déterminer avec précision quelle est la cause de vos inflammations.

 

Quelle est la routine à adopter ?


Compléments

Les compléments alimentaires naturels Atelier Nubio à base d’actifs de plantes s’intègrent facilement dans votre routine quotidienne et agissent de l’intérieur pour soigner et embellir la peau.

  • On veut….un booster unifiant : le complément anti-rougeurs d'Atelier Nubio. Ces gélules 100% naturelles unifient le teint, apaisent les rougeurs et atténuent les taches grâce à des actions ciblées réduisant l'inflammation et le stress oxydatif de la peau.
  • On veut...la routine apaisante : deux compléments synergiques qui agissent pour le bien-être des peaux réactives et sujettes aux imperfections. Les ampoules purifient la peau et limitent l’apparition d’imperfections, en agissant sur la digestion. Les gélules unifient le teint en limitant l’apparition des rougeurs, grâce à leurs actions anti-inflammatoires et antioxydantes.
  • On veut….un booster d'éclat : des gélules vegan à l'acide hyaluronique sur fermentation, SOD de melon bio du Roussillon, coeur de jus pressé à froid Freja™, vitamine E naturelle de tournesol hydrate en profondeur et active l'éclat de la peau.

Alimentation

  • Privilégier une alimentation riche en antioxydants, c’est à dire tous les végétaux, fruits et légumes de couleur très foncée/vive. Ils contiennent de la vitamine C et E et des polyphénols (puissants antioxydants) qui aident à lutter contre le stress oxydatif et stimulent la synthèse de collagène. Les fruits et légumes certifiés bio sont plus riches en antioxydants que ceux issus de l’agriculture conventionnelle.
  • Consommer chaque semaine des jus de légumes certifiés bio. Chaque jus de 500 ml contient plus d’un kilogramme de légumes et fruits frais. Ils augmentent significativement votre dose d’antioxydants – la cure de jus étant l’expérience « bonne mine » ultime ! Une cure de jus détox permet de gagner en vitalité et se reminéraliser.
  • Éviter les aliments qui favorisent l’inflammation : aliments à indice glycémique élevé, sucre, gluten, produits laitiers, produits industriels même dits « healthy » !
  • Éviter les aliments qui favorisent la dilatation des vaisseaux : épices, aliments riches en histamine, les excitants (alcool, tabac, café, thé), chocolat. Remplacer le café par le thé vert, le matcha ou des infusions tonifiantes.
  • Privilégier une alimentation riche en oméga 3 (lin, chanvre, poissons) et en fibres, des anti-inflammatoires naturels, .
  • Boire des infusions dépuratives comme l'infusion Claire.

Lifestyle

  • Veiller à dormir 7 h au minimum par nuit : la peau se régénère plus efficacement pendant la nuit.
  • Prendre l’air au maximum, bain de forêts, balade près de la mer – fuyez la ville à la moindre occasion !
  • Éviter les excès de chaleur comme le sauna/hammam ou bains de vapeurs, ainsi que tout soin de la peau « intrusif » (vapeur, extraction etc).
  • Diminuer au maximum le café et le remplacer par du thé vert ou du matcha.
  • Très important : limiter au maximum l'alcool/vin – et pas de cigarette. Ces excitants pro-inflammatoires favorisent les flushs. Le tabac est à éviter à tout prix, il porte atteinte à l'élasticité de la peau, accélère le vieillissement et la couperose. 

Beauté

  • Privilégier l’usage de l’eau froide pour le nettoyage de la peau.
  • Éviter les soins à base d’huiles essentielles contre-indiquées pour les peaux sensibles et réactives.
  • Bien démaquiller sa peau avec le rituel de double nettoyage (huile démaquillante + savon doux mangue & avocat). Finir par un spray de brume calmante à lavande.
  • Appliquer votre soin quotidien comme l’huile aux propriétés anti-inflamatoires en effectuant un automassage circulaire de trois minutes qui stimulera la micro-circulation. 
  • Utiliser le Gua Sha Atelier Nubio en sodalite bleue, c’est un massage apaisant, anti-inflammatoire et embellisseur. Adoptez la technique d'Emmanuelle Rodeghiero, géniale facialiste (en video)
  • Exfolier votre peau trois fois par semaine avec un gommage très doux à micro grains, enzymatique qui débarrassera la peau de ses cellules mortes et intensifiera les bienfaits de vos soins.
  • Protéger votre peau du soleil avec un soin infini. Appliquer un écran solaire chaque jour même s’il ne fait pas soleil afin de vous protéger des UVA responsables du vieillissement prématuré de la peau. Sortir faire le plein de vitamine D, mais bien protégé(e) !

 

Pour aller plus loin : 

Attention : Ces conseils ne sont pas une ordonnance. Ils sont complémentaire d’un diagnostic et suivi médical. Ces conseils ont pour objectif de vous aider à trouver la bonne routine in & out pour améliorer l’état de votre peau et votre vitalité globale. Tous les éléments de ce programme agissent en synergie pour des résultats optimaux. Si votre médecin traitant vous a prescrit des médicaments, lui seul peut modifier son ordonnance. Ne jamais abandonner un traitement en cours sans avis préalable de votre médecin traitant.