Magazine

Laury Thilleman, journaliste et sportive de l'extrême

par Claire Nouy | 2016-01-18 | Sport | | Share on Facebook

Miss France en 2011, journaliste sport extrême depuis 4 ans, entrepreneuse, auteure, Laury Thilleman vit à 100 à l'heure. 

Adepte des jus Nubio, de surf et de pain-beurre (salé), la magnifique Laury Thilleman mène de front plusieurs activités avec une énergie ébouissante. Interview de la plus pétillante des Miss France.

Quelle place le sport prend-il dans votre vie ? Quelles sessions sportives que préférez-vous ?
Le sport tient une place centrale dans ma vie, j’ai besoin de m’aérer, de m’évader. Passionnée de sport de glisse - à Paris j’alterne, en fonction de mon humeur, un sport extrême comme la boxe ou la course d’obstacle dans la boue et une activité plus douce comme le yoga ou le pilate pour me ressourcer et méditer.

Avez-vous remarqué que votre corps a changé avec la pratique du sport intensive ?
Les semaines sans sport je sens mon corps moins ferme, j’ai une moins bonne posture, je suis moins sûre de moi. Après une séance de sport, je ressens les effets tout de suite, je me sens plus belle. Pratiquer une activité régulière me permet de sculpter mon corps sur la durée.

Quels sont les ingrédients essentiels d'une bonne session de sport selon vous ?
La transpiration, je sais ce n’est pas très sexy mais c’est la seule façon de pouvoir éliminer les toxines et d’évacuer le stress.

Cuisinez-vous à la maison ?
Je suis une grande épicurienne mais je n’ai pas l’instinct de cordon bleu. Par contre je suis la reine des crêpes ! Pour varier les plaisirs, je me fais des jus maison à la centrifugeuse, je mixe les légumes et les fruits en fonction de mes envies…et du contenu de mon frigo, c’est toujours une surprise au niveau gustatif !

Décrivez-nous vos repas/snacks/boisson tout au long de la journée
Je bois beaucoup d’eau et du thé vert après chaque repas, ça m’aide à digérer et à éliminer le plus possible. Je sais me faire plaisir, j’adore le pain, je consomme beaucoup de légumes, de la viande blanche, du poisson et des fruits de mer. Je suis toujours à l’écoute de mon corps et du carburant dont il a besoin. Au réveil, j’ai besoin d’un petit coup de boost comme un fruit de saison ou un jus frais.

Avez-vous un impératif bien-être auquel vous ne dérogez jamais ?
La micro-méditation dès que j’ai un peu de temps. Je m’allonge avant de me coucher ou pour évacuer le stress et je me déconnecte en respirant profondément. Le matin, pour me réveiller, je me passe de l’eau fraîche sur le visage en me massant longuement.

Quel est votre péché mignon ?
Le pain sous toutes ces formes ! Le pain perdu ou le pain avec du beurre salé à tremper dans le thé. Plus jeune, ma mère m’a toujours dit de me marier avec un boulanger. 

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu pour sentir bien dans vos baskets ?
S’étirer le matin très longtemps comme le ferai un chat, c’est le meilleur conseil qu’un ami m’a donné un jour. C’est important pour se réveiller tout en douceur.

Mantra personnel :
Un esprit sain dans un corps sain.