Dry January : relevez le challenge du mois sans alcool

En France, on aime beaucoup accoler au vin rouge des attributs « santé » (riche en antioxydants) voire même « beauté » (riche en resveratrol, anti anti-âge). Et encore plus si le vin est bio (et français of course), chauvinisme oblige.

Par Claire Nouy, co-fondatrice d'Atelier Nubio
 
En France, on aime  accoler au « vin rouge » des attributs « santé » (riche en antioxydants) voire même « beauté » (riche en resveratrol, anti anti-âge). Cela m’amuse beaucoup, car le vin n’est (même à petite dose) en aucun cas un aliment santé et encore moins beauté. Le vin est, si on l’aime, un plaisir, et il doit être assumé comme tel et avec extrême modération.
 
 
How much red wine should I drink to get enough resveratrol? To get the same as our mice* you’d have to drink a barrel a day, which I definitely don’t recommend, however tempting!” 
Tweet de Dr David A. Sinclair, chercheur à l’université de Harvard sur la longévité et spécialiste du Resveratrol (*d’où la mention des souris de laboratoire.). Il prend chaque matin personnellement un complément de resveratrol équivalent à 500 verres de vin rouge.
 
 
Je fais partie de celles qui apprécient le vin (surtout s’il est nature), pour le goût, le partage, le moment et l’histoire du breuvage (je peux écouter les sommeliers parler des terroirs, de la vigne et des familles qui la cultivent pendant des heures). J’ai toujours eu une consommation de vin occasionnelle et en extérieur un dîner célébration, un verre dans une cave à vin avec une amie ou en amoureux. L’idée d’un « dry challenge » ne me tentait pas, je n’avais jamais de vin ni d’alcool chez moi. 
 

Mon premier Dry January  

 
A la naissance de mon premier enfant en 2016, j’ai repris immédiatement le travail. Ragaillardie par une naissance et post-partum de rêve et entraînée par mon entreprise passionnante et dévorante, j’ai adopté un rythme un peu délirant (j’emmenais mon bébé à l’atelier et revenais tard à la maison – je n’avais pas de référent et trouvais que je me débrouillais très bien...ce n’était pas le cas je me suis épuisée, voire mon article sur la fatigue adrénale).

Une fois mon bébé (difficilement) couchée le soir (elle n’a bien dormi qu’à partir de 2 ans !), j’ai ressenti, à ce moment-là, le besoin de « changer de chaîne » et ai adopté, pendant quelques semaines, le verre de vin « à l’américaine » (sans l’accompagner de dîner ou en préparation du dîner) - on voit souvent dans les séries US les héroines se servir un verre après une journée épuisante à la barre ou aux urgences...
Je ne dépassais pas un verre ou deux max mais c’est devenu une habitude, je l’ai vite remarqué car j’ai commencé à repérer les jolies caves de vin nature !
 
J’avais booké une retraite intense de yoga detox aux 6 mois de ma fille (décision hâtive prise d’une envie irrépressible d’évasion, alors enceinte jusqu’au cou !) et j’ai eu envie de me préparer à cette retraite et d’arrêter totalement le vin. J’ai commencé mon challenge sans alcool 2 semaines avant de partir afin de profiter au max de la retraite.
 
Mes objectifs ? Réussir à « changer de chaîne » sans le verre de vin du soir, me reconnecter à mon corps et à ses besoins (mis au second plan après la naissance de bébé), retrouver une autonomie totale vis à vis de ma consommation d’alcool, la réduire au maximum – et aussi ressentir encore plus de plaisir lors d’une consommation très occasionnelle de très bon vin !
 

Comment relever ce challenge en douceur ? 

 
Mes bottes secrètes pour le challenge sans alcool  :

Du très bon kombucha comme celui de Vivant (cette saveur un peu « sauer » et le pétillant aident à « remplacer » le verre (une bonne combine lorsqu’on est enceinte ou allaitante aussi !), les bone broth ou le bouillon de collagène sont très efficaces.
Astuce : Je me prépare 2 sticks de booster de collagène dans un grand verre d’eau chaude lorsque je prépare le dîner par exemple et zappe totalement le vin.
 

2° La visualisation / préparation mentale (en particulier aux moments les plus difficiles : vendredi soir, dîner entre amis, week-end à la campagne – un verre de vin complète bien le tableau) : je me prépare en me visualisant très précisément les scènes, autour de cette table, dans ce fauteuil, après cette balade et ce bain, refuser le vin, entendre ma voix le faire, me voir prendre de l’eau etc.

 

3° Trouver de bonnes pratiques pour se reconnecter au corps (danse, sport, breath work, sexe...) quand le mental m’emmène loin (colère, énervenement, découragement) – c’est le meilleur moyen de changer de chaîne !

 

L’association de pensées (le plus puissant selon moi). J’ai démarré l’article sur la perception française : vin = bon pour la santé/beauté, c’est tout à fait faux, et même si c’est un plaisir, le vin altère la qualité du sommeil et de la peau (même en quantité non excessive). Je suis particulièrement sensible à l’alcool et je remarque une différence après un verre de vin de soir. Je note un vrai gain d’énergie, de bonne humeur et d’éclat si je ne bois pas du tout d’alcool. J’associe mes pensées 0 alcool = super soirée, nuit et matinée. Cela m’aide à ne pas céder au verre de vin !


J’ai relevé le challenge et ai adoré la retraite (sans penser une seule fois à un verre de vin !), je fais régulièrement des mois  « dry » pour le plaisir (Je les vois à peine passer)...
 

Le challenge "10 Days Dry" d'Atelier Nubio 

 
Nous avons eu envie d'organiser un challenge "10 Days Dry" avec la communauté Atelier Nubio. L'idée ? Relever ensemble ce challenge (voir avoir envie de le continuer plus longtemps),  partager nos astuces, vous soutenir, célébrer notre réussite, être plus en forme et apprécier encore plus un verre occasionnel !
 
 
Participez au challenge "10 Days Dry" en vous inscrivant ici (pas de limite dans le temps, on peut le faire à n'imoorte quel moment - et pas seulement en Janvier !)
 
 
 
Pour aller plus loin : 
 
Retrouvez nos 3 recettes de mocktails au vinaigre de Kombucha pour vous aidez à relever ce défit avec nous. 

Shop

Gut Tonic - Atelier Nubio x Vivant

Découvrir

par Claire Nouy | 2022-01-12

Dry January : relevez le challenge du mois sans alcool

En France, on aime beaucoup accoler au vin rouge des attributs « santé » (riche en antioxydants) voire même « beauté » (riche en resveratrol, anti anti-âge). Et encore plus si le vin est bio (et français of course), chauvinisme oblige.

par L'équipe Atelier Nubio | 2022-03-23

Le métabolisme, c'est quoi exactement ?

On parle souvent de métabolisme lent ou rapide. Que désigne le métabolisme ? On explore dans cet article les actions en chaine du métabolisme et ses conséquences sur notre silhouette, bien-être - et santé globale.

par Karine Couëdel | 2021-10-27

Pourquoi doit-on chouchouter son microbiote intestinal ?

Ballonnements, irritations, troubles du transit, poussée d’acné, d’eczéma, peau hyper sensible, prise de poids, anxiété peuvent-être le signe d’un microbiote déséquilibré.

par Mélanie Mendelewitsch | 2021-03-20

Drainage lymphatique, mode d’emploi

Aliments drainants, massages manuels et brossage à sec: tour d’horizon des meilleurs alliés de notre lymphe.

par Mélanie Mendelewitsch | 2021-03-10

Keto diet, mode d’emploi

Ultra prisé des healthistas et omniprésent sur les réseaux sociaux, le régime cétogène est réputé pour ses bienfaits anti-inflammatoires, anti-fringales & anti-âge. Effet de mode ou vraie bonne idée ?

par Mélanie Mendelewitsch | 2021-02-04

Jeûne intermittent, mode d’emploi

Vous peinez à faire le tri entre chrononutrition, fasting, et autres régimes intermittent 16/8 ? On vous aide à y voir plus clair !