Magazine

Atelier Nubio Addict : Jennifer Hart-Smith

par Clémence Gruel | 2017-11-13 | Collaborations |
|

Partons à la rencontre de Jennifer, pâtissière et naturopathe franco-australienne à la créativité sans limites.

Avant d'être pâtissière... J’étais graphiste, Boulliste, puis j’ai étudié la typographie et le webdesign à San Francisco. J’ai travaillé quelques années dans une start-up puis chez Deezer, le site de streaming musical. Le contact avec la matière me manquait, il m’était difficile d'être créative devant un ordinateur 10h par jour.
 
Ma douceur préférée... À la maison, la tarte aux pommes au sarrasin très peu sucrée voire presque salée, et ma recette de chiffon cake à la farine de maïs torréfiée. Les pâtisseries de Moko, du restaurant Mokonuts. Pour le raffinement et les moments de fête, une pâtisserie de Claire Damon (Des gâteaux et du pain) pour la sensibilité, la qualité des produits, et la poésie des saveurs. 
 
Pour suer et me dépenser... Les Buttes Chaumont ou le Studio Biopilates à Gambetta.

Besoin de déconnecter... Je pars en Aveyron, dans un petit corps ferme avec quatres vaches dont s’occupe mon beau-père pour le plaisir. Nous avons retapé cette vieille maison loin de tout avec beaucoup de simplicité. À l’extérieur, la nuit, il n’y a pas un bruit, pas un seul.
 
Ce que j'ai appris sur moi en étant entrepreneur... Que j’étais surtout créative. Je ne pourrais monter un empire même si je le voulais.
 
Vin rouge ou jus vert... Pourquoi choisir ? Ils cohabitent si bien ensemble. Une majorité de jus vert par contre, et du vin rouge en biodynamie et naturel.
 
Ma recette la plus improbable... La Pavlova au lierre terrestre, myrtilles et mûres.
 
Mon astuce "0 waste"... Mélanger la pulpe des légumes de l’extracteur avec de l’okara, des graines de lin, une pointe de miso, une goutte d’huile essentielle d’estragon. Je laisse dormir tout ça une nuit dans le déshydrateur à 40 degrés. Ça donne des crakers addictifs
 
***
 

Tu as grandi en Australie. Quels liens as-tu noué avec cette culture ? Comment s'est passé l'arrivée à Paris ?

Je suis née en France d’une mère française et d’un père australien. Nous sommes très vite partis à Sydney et toute notre vie nous y avons fait des allers-retours pour préserver l’équilibre familial et le bien-être de chacun. C’est la première fois que je reste si longtemps loin de l’Australie (4 ans). C’est trop long. Nous avons vécu chez ma grand mère dans un lieu incroyable, une vallée en pleine nature à Matcham. Ancienne naturopathe et chef d’entreprise dans les vitamines et les compléments alimentaires, elle nous a sensibilisés très tôt à la santé, au terrain et à l’hygiène de vie, aux techniques manuelles alternatives (elle est aussi praticienne de la technique Alexander).

Ma famille française est beaucoup plus gourmande, gourmet, épicurienne et dans l’excès. Impossible de leur faire avaler des graines germées. Je me suis toujours nourrie de cette grande dualité où le socle commun est la joie et l’amour. L’Australie possède une énergie et une joie contagieuse. La qualité de vie y est incroyable car le lien avec la nature et les éléments est permanent. J’y ai puisé une immense énergie, une créativité décloisonnée et mobile. Là-bas, j’aime aussi la sensation que tout est possible. La France m’a apporté la littérature, l’amour des mots, une structure, et l’accès à des études secondaires d’une grande qualité dans le domaine public.


Tu es pâtissière depuis (année), et tu te formes pour devenir naturopathe.
Comment à grandi cette envie ? Comment ces nouvelles connaissances influencent-elles ta pâtisserie ? 


Je suis pâtissière depuis 2013, j’ai suivi une formation très classique et technique au CEPROC. Je me suis rendu compte que l’ensemble des matières premières était des produits raffinés (sucre blanc, farine T45, beurre, œufs). La sensibilité aux produits bio est quasiment inexistante. Tout est focalisé sur le goût, peu importe ce qu’on met dans les préparations. L’argument des professionnels que j’ai rencontré ou avec qui j’ai travaillé était que le savoir technique et historique se limite à ces produits, dont le coût est moindre. Tandis que tout est à découvrir sur les aliments complets, les farines alternatives, les différents sucres. Le coût des matières complètes est aussi plus élevé et l’accès n’est pas encore assez développé pour les professionnels. Le métier de pâtissier est aussi très dur physiquement. 

J’ai traversé une période pendant laquelle j’avais l’impression d’être schizophrène entre mon alimentation saine, bio, quasiment végétarienne, et la pâtisserie. Je ne voulais pas non plus travailler exclusivement avec des graines de chia, de l’avocat et des noix de cajou car je ne suis pas vegan et ce sont souvent des produits qui viennent de loin alors que nous avons des produits de terroir exceptionnels. Je suis aussi prise de passion pour les plantes sauvages en commençant par des balades avec Christophe de Hody, puis auprès d’autres cueilleurs en Aveyron, et en potassant tous les soirs. C’est ma prochaine spécialisation.

Je suis arrivée à la naturopathie parce que l’aspect nutrition et holistique ne pouvait que nourrir mon travail. La jonction entre les deux se fait doucement, ces deux disciplines ne sont pas faites pour se rencontrer et c’est ce qui me plait, c’est de ce mariage impossible que naîtra un futur beau projet lié au travail de la terre. 

Tu as une collection de pierres, comment s'est fait ton éveil ? Comment les choisis-tu ? Que t'apportent-elles ? 

Les pierres et la lithotérapie, comme les plantes, font partie des rencontres de la naturopathie. La lithothérapie est un outil qui considère que les pierres émettent des vibrations et donc de l’énergie favorable à l’amélioration de l’état de la personne qui les utilise. Les pierres n’ont pas de propriétés magiques.

Quelqu'un me disait souvent "tu manques d’ancrage", il te faudrait de la tourmaline noire. La première fois que j’ai pris dans ma main cette fameuse tourmaline noire, j’ai senti de l’apaisement et le poids descendre dans mes jambes, mes pieds bien en appui sur le sol. Depuis j’aime les rencontrer, les regarder, elles cohabitent parfaitement avec mes plantes. J’ai dix pierres, les histoires qu’elles racontent sont toujours poétiques. Ma préférée du moment est la citrine. Je les utilise de manière complètement empirique, je ne m’y connais pas assez, c’est une discipline à part entière. 


Nous préparons une belle rencontre avec Jennifer autour de l'Okara, à l'Atelier Nubio (#staytuned)... Pour en savoir plus, il suffit de suivre Atelier Nubio (@ateliernubio) et Jennifer (@tookies.gambetta) sur Instagram.

Cure : La cure Atelier Nubio est un programme de Detox composé de jus frais de légumes et fruits crus pressés à froid. La cure Detox est conçue en suivant les principes de la micro-nutrition et la chronobiologie afin de recharger le corps en micro-nutriments tout en bénéficiant d'une pause digestive.

Atelier Nubio : Atelier Nubio est une marque parisienne de jus Detox créée par deux jeunes entrepreneuses, Claire et Gabrielle. Atelier Nubio confectionne chaque jour des jus frais de légumes pressés à froid, purs et exquis. Ils sont vendus en ligne sous forme de cures Detox et distribués à l'unité dans un réseau exclusif.

Atelier : L'Atelier Nubio est situé au 4 rue Paul Bert dans le 11e arrondissement parisien. Il est dédié à la fabrication quotidienne des jus pressés à froid et snacks qualité crue Atelier Nubio. Des ventes événementielles sont organisées un samedi par mois à l'Atelier.

Detox : "La Detox est un processus naturel de notre organisme dont il est possible de stimuler l'intensité et l'efficience, il est pour cela utile d'offrir à son corps l'opportunité de se concentrer sur l'élimination des déchets en faisant une pause digestive, associée à une cure de micro-nutriments."*
*"Clean" par le cardiologue américaine Dr. Junger

Frais : Les jus Atelier Nubio sont frais. Ils sont confectionnés chaque jour à Paris, à la demande, afin de garantir une fraîcheur irréprochable. La fabrication Atelier Nubio illustre le procédé du "flux tendu" : les fruits et légumes arrivent le matin et sont pressés avant d'être livrés immédiatement au client final.

Bio : L'intégralité des jus et snacks Atelier Nubio sont certifiés bio. Atelier Nubio a obtenu la certification bio dès le début de son activité. Il est essentiel que les jus Detox soient les plus purs possible. Atelier Nubio sélectionne les fruits, légumes, herbes, graines et superaliments auprès de producteurs certifiés bio.

Pressé à froid : les jus Atelier Nubio sont pressés à froid chaque jour. Ce processus d'extraction permet de presser jusqu'au coeur du légume et d'obtenir des jus limpides, gorgés de micro-nutriments et aux saveurs intenses.

Plaisir : L'objectif de la cure Detox Atelier Nubio est d'éprouver du plaisir : du plaisir à se sentir mieux, à apprécier encore davantage les bonnes choses. La cure Detox Atelier Nubio doit être agréable : les jus frais pressés à froid Atelier Nubio sont de vrais élixirs de bienfaits et sont aussi délicieux, afin de concilier plaisir et Detox.

Yoga : L'équipe Atelier Nubio pratique le yoga et organise souvent des sessions de yoga dans des lieux d'exception. La pratique régulière du yoga apporte souplesse et force physique et mentale.

Cru : Les jus Detox Atelier Nubio sont crus, non soumis à la pasteurisation ni au processus HPP. Les jus crus sont garants d'une qualité organoleptique et nutritionnelle remarquable. Les granola et snacks Atelier Nubio sont qualité crue, déshydratés à température très douce afin de préserver les vitamines et minéraux des ingrédients.