Magazine

Daphne Narcy, fondatrice du Rituel Green

par Claire Nouy | 2016-04-02 | Collaborations | | Share on Facebook

Daphne Narcy a commencé par poster des tutoriels de coiffures et a rencontré un succès rapide sur Instagram...Elle a adopté une approche très green qu'elle partage via ses workshops.

Daphné Darcy sera l'invitée du talk #9 au concept store Atelier Nubio jeudi18 mars 2019 de 19 h à 20 h 30.

Pour profiter de ce talk confidentiel animé par Claire, co-fondatrice d'Atelier Nubio, réservez vite votre place ici.


Comment as-tu créé Le Rituel Green ? Quel a été le déclic ?
J’ai commencé à m'intéresser aux produits naturels à la naissance de mes enfants. J’ai trouvé les réponses à mes problématiques de chute de cheveux en adoptant un rituel de soins naturels. Le Rituel Green est l'aboutissement de ma passion (et formation) en coiffure et des mes expérimentations. Ce rituel est un soin du cuir chevelu à base de poudre de plantes. Cette entreprise a créé une vraie bulle de détente et de bien-être dans une période intense de ma vie.

Quelles sont les grandes étapes de ton parcours ? 
J'ai une formation de coiffeuse (j’ai travaillé dans une grande chaîne française dont je suis partie à la naissance de mon premier enfant). Cette expérience est à la base mon parcours - et d'une meilleure connaissance de moi-même. Je savais ce dont je ne voulais pas.Mon entreprise est née, un peu par hasard : j'ai commencé à partager des tutoriels de coiffure qui ont tout de suite trouvé leur public ! À l’époque c’était le début des blogs, des tutoriels... J'ai commencé à créer une communauté. L’ouverture de mon Atelier Green (salon de coiffure) en association avec un coiffeur m’a permis de pooursuivre l’expérience digitale lors d'une expérience "in real life".  Je me suis rendue compte que je voulais à tout prix conserver ce lien réel avec ma clientèle. Au fil de mon évolution personnelle, les ateliers coiffure se sont transformés en ateliers de soins naturels. Mon activité a pris le nom de "Rituel Green" et s’est petit à petit développé, puis imposé comme une marque, grâce  instagram puis grâce à mes ateliers. J'ai alors adapté la formule pour créer des workshops, des rencontres partout en France ainsi qu’à Bruxelles et à Genève. C'’est ce qui me plaît dans l’entrepreneuriat, mon travail évolue en permanence et c'est très stimulant

Quels sont tes engagements en tant qu'entrepreneuse ?
Le conseil et l'accompagnement sont au centre de mes préoccupations. Je mets un point d’honneur à permettre au plus grand nombre de gérer sa transition Green le plus simplement
possible. Par transition green j’entends passer du chimique au naturel avec ses cheveux. C’est une phase souvent très complexe et, même si c’est très bien que le naturel se démocratise, les
multiples choix de marque ou de produits ne facilitent pas les choses pour les consommateurs, qui sont perdus. Avec le naturel vient également selon moi la notion de prendre soin de soi et de mieux connaître ses besoins, ce qui découle forcément sur le bien-être.

Quelles marques/entrepreneurs t'inspirent ? 
- Sezane car elle a utilisé le digital de façon intelligente, bousculé les codes du prêt à porter et créé une marque fantastique qui connait un succès monstre.
- D-Lab : la marque de nutri-cosmétique crée par Fleur Phelipeau il y a 10 ans. Elle était très avant-gardiste sur la distribution de ses produits (en spa & en ligne). J’adore cet esprit et la qualité de ses produits.

Peux-tu nous partager des nouveautés en avant-première sur Le Rituel Green ?
Les rencontres avec mes clientes lors des workshops sont vraiment des moments de pur bonheur, des instants “feel good”. On partage, on rigole beaucoup. Les participantes ont du mal à trouver LE bon produit et se fatigent (car il y a un temps d'adaptation du cheveu qui est difficile à vivre) Le fait d'échanger lors des workshops leur permettent de se rendre compte qu’en fait, on est toutes pareil et qu'on a toutes des problématiques capillaires. Pour aprodondir la notion d’accompagnement, je treavaille sur l’ouverture d’un lieu parisien dans lequel les clientes et le naturel seront au centre des préoccupations. En parallèle, je finalise la sortie d’un ebook complet sur le Rituel Green ! Sortie prévue mi-avril. Et surprise, peut être une future marque ?


Quels produits miraculeux conventionnels adorais-tu avant de voir leur composition?
Plus que de produits je parlerais d’habitudes. Passer au naturel change beaucoup de choses et nécessite une rééducation. Je faisais beaucoup d’après-shampoings. Depuis que je suis passée au naturel j’ai complètement abandonné cette façon de prendre soin de mes cheveux, qui en fait n’apporte aucune réelle nutrition. Au passage j’ai abandonné les silicones (qui ne sont qu’un mirage) au profit de soins réellement nourrissants. À présent je fais uniquement des soins avant shampoing, sur cheveux secs. La nutrition en est décuplée.

 

Comment réussis-tu à concilier le fait d'avoir un compte instagram très suivi (avecbeaucoup de photo de ta chevelure de sirène) et des "bad hair days" ?

Alors l’avantage de passer au naturel, c’est que les "bad hair days" se font beaucoup plus rares ! Surtout lorsqu’on a trouvé les bons produits. Depuis que je suis une routine 100% naturelle, je raisonne plus en “période” qu’en “jour” : même si j’adore prendre soin de mes cheveux, c’est parfois plus compliqué de trouver le temps. Si je manque réellement de temps pendant deux semaines, je ne me mets pas de pression et je diminue les soins que je fais. La clé : l’acceptation. Bien sûr, je fais mes photos durant les “good times” Au final ces nouvelles habitudes deviennent très rapidement instinctives donc il y a surtout des “good times” ;)

Quel est ton remède express en cas de "bad hair day" ?
Si j’ai les cheveux gras et pas le temps de les laver, sans hésiter le shampoing sec naturel ! De la poudre d’orange pour absorber le sebum, du brou de noix pour foncer le mélange et être raccord avec mon chatain. Je mets 50/50 dans mon vaporisateur à poudres (Aroma-Zone) et je vaporise. Ça prend 5 minutes et le résultat est parfait, un vrai coup de frais.

Que conseilles-tu à celles qui peinent à sortir de la spirale infernale du racines grasses pointes sèches ?
Il faut inverser les codes. Utiliser des shampoings sans sulfates, responsables des racines grasses. Éventuellement se rapprocher de la source hormonale si ça ne passe pas malgré l'arrêt des sulfates agressifs. Pour les pointes sèches : faire des soins avant leshampoing pour bien hydrater et nourrir les longueurs et pointes. Le combo idéal c’est l’huile de piqui + le gel d’aloe vera + la base neutre Aroma Zone.

Entrepreneur & maman de deux enfants - comment réussis-tu à t'organiser pour mener tout cela de front sans t'épuiser ?
Un peu comme les “bad period” dont je parlais plus haut, j’ai appris “ l’acceptation”. Ça paraît évident mais ça m’a demandé beaucoup d’efforts d’admettre que parfois, on ne peut pas aller aussi vite qu’on voudrait. Ça, je l’ai admis lorsque je suis devenue maman solo. Petit à petit j’ai du trouver des remèdes pour justement ne pas tomber dans l’épuisement et pouvoir porter à bout de bras mes enfants et mon entreprise. J’ai pris “du retard” en quelque sorte sur ce que j’avais en tête à la base, mais en fait tout ce que j’ai vécu est à l’origine de mon évolution. Car c’est là que j’ai trouvé le réponses dans le naturel !
J’avais tendance à enchaîner les cafés la journée pour tenir, du coup je ne dormais pas la nuit et ça me rendait irritable forcément. Un jour j’ai découvert le pamplemousse (sous forme d’hydrolat) et là oh miracle ! L’hydrolat de pamplemousse aide à dormir, à se concentrer, à s’apaiser et à rester optimiste. Il y a clairement un avant/après pamplemousse dans ma vie ! J’en prends un fond matin et soir dans un grand verre d’eau. Ensuite j’ai découvert le monde de l’aromathérapie. Et là pareil,  c'est la révélation !
Ces deux découvertes ont été le point de départ de nouvelles habitudes : j’ai diminué le gluten qui me fatiguait (digestion lente), j’ai remplacé le lait de vache par du lait végétal, j’ai arrêté le café et je carbure maintenant au thé matcha. J'ai également commencé à prendre des probiotiques pour avoir une flore intestinale au top. Tout cela a radicalement décuplé mon énergie et boosté mon système immunitaire. Prochaine étape : reprendre le sport !

Comment te resources-tu quand tu sens que cela va trop vite ou que ça sonne faux ?

J’aimerais pouvoir partir en retraite spirituelle parfois mais comme c’est compliqué...je médite ! Ça me permet de recentrer mes idées. Pour m’aider et activer mon plexus solaire (point énergétique situé sous la poitrine responsable des émotions et du bien-être psychologique), j’utilise une pierre : l’oeil de tigre. Ces séances de méditations qui équilibrent mon chakra du plexus solaire me permettent de faire le point, de savoir ou je vais, de gagner en confiance en moi et de me sentir encore mieux dans mes baskets. Bonus : un plexus solaire équilibré réduit également la fatigue ! Je pratique 30 minutes de méditation dès que je sens que je me perds dans mes pensées. Le résultat est radical, la session me recentre immédiatement.

Quelles sont tes nourritures (physiques et spirituelles) préférées ?
Tout comme je croque la vie, je suis très gourmande et je mange de tout et beaucoup ! En revanche j’évite les excès en tout genre : gras, sucre, caféine... Ça ne me réussit pas du tout au niveau de la peau et de l’énergie ! Naturellement, j’adore les fruits secs donc pour le grignotage c’est top car ça reste sain et ça boost en énergie ! À part ça je suis une férue de fruits de mer, surtout en vacances ! Ça rime avec famille, soleil et bonheur pour moi !
Quant à l’esprit, c’est super important pour moi de le stimuler sinon je sens qu’il s'anesthésie. Alors je me nourris dès que je peux, de medias qui ne sont pas barbants. Je n’aime pas l'excès de sérieux. J’estime qu’on peut réfléchir et s’informer tout en gardant un esprit léger. Mes medias favoris : le magazine Society, les courts formats vidéos de Brut (super pratique à l’heure du déjeuner), le site éco-responsable Slow Cosmétique, les podcasts de Nicole Ferroni qui traitent de l’actualité avec beaucoup d’humour. Je crois que ça me rassure d’entendre des gens qui se pesent des questions (et remettent en question !). J'adopte le même esprit dans mon entreprise : ne pas se contenter de ce qu’on a et se poser des questions pour avancer. Une autre nourriture spirituelle qui me stimule beaucoup : le calme et la nature. Essentiel pour remettre mes idées en place.

Tu vis à Paris, qu'est-ce que tu aimes/détestes dans cette ville ?
Je suis une fan des terrasses parisiennes. Aux premiers beaux jours c’est mon grand plaisir d'y d’observer les gens qui passent avec un perrier.Ce qui m’empoisonne un peu en revanche, et de plus en plus avec le temps, c’est la pollution sonore et le manque d’air pur, de nature !


Qu'est-ce qui te fait beaucoup rire ?
Le rire franc et naturel de mes enfants.

Quels sont tes produits favoris sur le eshop Atelier Nubio ?

- Les jus frais pressés à froid, Rock-Star et Sauvage

 

Daphné Narcy sera l'invitée du talk #9 au concept store Atelier Nubio, réservez vite votre place ici.

Découvrez notre programme de Beauté 100% naturelle.