Quel type d’acide cosmétique pour ma peau ?

par Mélanie Mendelewitsch | 2021-06-18 | Atelier Nubio

Acide hyaluronique, acide salicylique, AHA...on vous aide à comprendre les acides beauté adaptés à votre peau.

Ne vous fiez pas à leur appellations barbares sur les bords : naturellement présents dans notre organisme et acteurs-clés du bien-être de notre microbiote cutané, les acides retiennent l’eau de notre peau et lui garantissent un niveau d’hydratation optimal. Leur production naturelle diminuant avec l’âge, ils sont désormais déclinés dans des soins ciblés. Ces acides dits « cosmétiques » sont autant de molécules chimiques, dans la plupart des cas extraites de fruits ou de végétaux. Prisés pour leurs propriétés tantôt exfoliantes, purifiantes, hydratantes, apaisantes ou repulpantes, ils offrent une réponse ciblée à vos problématiques cutanées.

 

L’acide ascorbique

 

Plus connu sous le nom de Vitamine C, l’acide ascorbique est une molécule qui se dissout dans l’eau, ce qui la rend très populaire en cosmétique. D’origine synthétique ou végétale, on la trouve notamment dans les agrumes, le brocoli ou le chou.


Indispensable à la production du collagène, la vitamine C est un ingrédient essentiel à l’elasticité, souplesse et bonne tenue de la peau.
Prisée pour ses vertus antioxydantes puissantes, elle renforce le système immunitaire et prévient l’apparition des tâches d’hyperpigmentation en régulant l’activité des mélanocytes, cellules responsables de la synthèse de mélanine au niveau de l’épiderme. Alliée de choix pour les peaux à problèmes et sujettes aux cicatrices d’acné, elle aide à unifier le teint. En ralentissant l’oxydation des tissus et en régulant le PH de la peau, elle est aussi la meilleure amie de notre glow!

Le plein de vitamine C : On veut…un teint de poupée. Alliée idéale des peaux ayant tendance à s’affiner ou affichant un manque de fermeté, cette poudre composée à 100% de baies et de plantes (cassis, baobab, framboise, prêle des champs et gingembre) repulpe la peau de l’intérieur. A consommer sans modération en smoothie, latte, ou simplement de l'eau. Agit en synergie avec les Bone Broth, les délicieux bouillons ultra riches en collagène.

 

L’acide hyaluronique

 

Star incontestée des acides, il s’adapte à quasiment tous les types de peau. Cette molécule hydratante ultra puissante est l’un des principaux composants de notre matrice extra-cellulaire. Véritable éponge à eau présente naturellement dans notre organisme, l'acide hyaluronique permet de retenir l’hydratation des tissus (allant jusqu’à retenir 1000 fois son poids en eau !) et participe étroitement au maintien de l’intégrité des tissus, de la peau aux tissus conjonctifs en passant par les tissus nerveux.

Prisé notamment pour l’aspect rebondi qu’il confère à la peau, cet acide multi-fonctions diminue le vieillissement de la peau, le relâchement et la perte d’élasticité. Le hic ? A partir de 25 ans, sa production baisse année après année, entraînant un relâchement cutané visible et des signes de l’âge plus marqués au fur et à mesure des années et frôlant le niveau zéro sur des personnes très âgées. Pour préserver son capital hyaluronique, on opte donc pour des soins chargés en acide hyaluronique qui vont défroisser la peau, et booster la production de collagène en hydratant intensément les cellules de l’intérieur.

Prudence cependant, tous les acides hyaluroniques ne se valent pas ! Leur poids moléculaire est déterminant dans leur action cutanée. L’acide hyaluronique de haut poids moléculaire ne pénètre pas l’épiderme et va agir en surface, pour repulper les rides et les ridules. A l’inverse, l’acide hyaluronique à bas poids moléculaire va réussir à s’infiltrer plus en profondeur dans les couches de l’épiderme pour retenir l’eau de façon durable et booster la synthèse naturelle d’acide hyaluronique. Soyez aussi vigilant sur la souche/origine de l'acide hyaluronique qui peut être végétale ou animale.

Le plein d'acide hyaluronique : On veut…un booster d’éclatEnvie d’illuminer son teint à l’approche de l’été ? On opte pour ce concentré de glow enrichi en acide hyaluronique obtenu en fermentation sur support végétal, associé à la Vitamine E d'origine naturelle et à de puissants actifs antioxydants (SOD de melon et Freja™).

 

 

L’Acide salicylique

 

Naturellement synthétisé par certains fruits et végétaux, l'acide salicylique tire son nom de l’écorce de Saule dont il a été extrait à l’origine. Soin SOS des peaux à imperfections, souvent combiné à l’acide azélaique, cet actif anti-inflammatoire répond aux besoins spécifiques des peaux grasses ou à tendance acnéique en régulant la production de sébum et en venant à bout des imperfections. Grâce à ses propriétés astringentes, il décolle les peaux mortes accumulées sur la couche cornée et stimule le renouvellement cutané, pour un teint plus éclatant et débarrassé de son voile terne. S'il est plutôt bien toléré par l’ensemble des types de peau, il présente toutefois un risque de photosensibilisation, en particulier sur les peaux sensibles. A éviter en cas d’exposition - et aussi pendant la grossesse. 

 

 

Les acides gras essentiels

 

Aussi appelés Oméga 3 et Oméga 6, les acides gras essentiels ne peuvent être synthétisés par l’organisme et doivent donc être puisés dans l’alimentation. Actifs clés pour la santé cardiovasculaire, les acides participent à la fluidité de notre sang et au maintien du taux de cholestérol optimal, permettant de diminuer les risques d’hypertension. Nécessaires à la beauté de notre peau, ils sont indispensables à la formation du ciment qui relie sa structure, les céramides (qui limitent la diffusion de l’eau à travers la peau). Facteurs-clés dans le maintien de son éclat, les acides gras essentiels assouplissent la peau et renforcent son élasticité en favorisant le maintien de l'hydratation de la peau. Les Omega 6 sont faciles à trouver (dans les oléagineux et huiles végétales vierges comme l'huile d'olive, de noix...). Les Omega 3 sont plus rares, on les trouve dans les petits poissons gras des mers froides (sardines, maquereaux...), les graines de chia, de lin et de chanvre.

Puissants anti-inflammatoires, les acides gras contribuent également au maintien d’une peau saine et équilibrée.

Le plein d'acides gras essentiels : le lait d'amandes frais Relaxantle jus Rock Star aux graines de lin , le jus Immunité aux graines de chanvre et le granola "Digestion" aux graines de chia (omega 3) et noix du brésil (omega 6)

 

Les AHA

 

Acides naturels issus du sucre de fruits ou de végétaux, les acides lactiques, maliques, glycoliques, citriques et tartriques sont regroupés sous l’appellation de AHA.


Actifs puissants qui régénèrent l’épiderme en profondeur, ils exfolient la peau et entraînent le fameux effet « peeling » recherché par celles et ceux qui souffrent d’imperfections ou de premiers signes de l’âge. Ils vont agir principalement sur la surface de la peau en stimulant les agents hydratants naturellement présents dans la peau et en favorisant le renouvellement cellulaire.

Intégrés à nos routines beauté, l’exfoliation de la peau grâce aux AHA élimine les cellules mortes présentes sur la surface de peau, limitant l’apparition d’acné, l’hyperpigmentation et les imperfections, tout en unifiant et rendant de l’éclat à la peau.

L’acide glycolique, dérivé de la canne à sucre, raisin ou betterave, et l’acide lactique sont les AHA les plus souvent utilisés en cosmétique. Ces acides permettent une exfoliation optimale de la peau.  

 

L’acide folique

 

Essentiel durant la grossesse mais également en phase de pré-conception, l’acide folique ou vitamine B9 participe entre autres à la bonne formation du système cardio-vasculaire et nerveux du bébé. Présent notamment dans les oléagineux et les légumes à feuilles vertes, il vient également renforcer le processus de régénération cellulaire et stimule le renouvellement cellulaire des phanères (cheveux et ongles). 

Le plein d'acide folique : optez pour les jus verts pressés à froid !

  

L’acide rétinoïque

 

Dérivé du rétinol (ou vitamine A), l’acide rétinoïque se trouve dans les légumes verts, mais aussi la carotte, le potiron, la pêche et l’ensemble des poissons gras. Également utilisée en cosmétique, la vitamine A traite de nombreuses indications cutanées, de l’hyperpigmentation aux rides et ridules en passant par le manque de fermeté. En renforçant la structure profonde du derme, cet actif permet également de stimuler la production de collagène qui tend à s’épuiser avec l’âge, en particulier chez les personnes ayant abusé du soleil. Dans ce cas une cure anti-inflammatoire à base d'acide hyaluronique et de vitamine C s'impose !

Actif puissant, le rétinol doit cependant s’utiliser avec précaution : son utilisation intensive peut provoquer rougeurs et sécheresse, en particulier sur les peaux sensibles. Demandez conseil à votre dermatologue.

  

Acides et soleil : prudence de rigueur!

Prudence avant d’opter pour des soins chargés en acides en tous genres: certains actifs peuvent s’avérer irritants ! On évite donc les actifs de fruits (notamment l’acide glycolique) lors de périodes d’exposition prolongée au soleil, et on applique une protection indice 50 même en ville. Et pour être sûre de se concocter une routine 100% adaptée aux besoins de sa peau, on recueille l’avis de son dermato plutôt que de jouer au chimiste avec des produits aux formules brutes, parfois chargés en actifs puissants.