Magazine

Outil : le Yoga des Hormones

par Claire Andreewitch | 2018-03-28 | Body | | Share on Facebook

Il y a quelques années, à la suite d’une longue période de stress, j’ai développé une hypothyroïdie. Je me suis soignée avec le yoga... et sans médicament

L’équilibre hormonal est sensible, il est même TRÈS sensible à notre mode de vie et notamment à notre niveau de stress. Les médicaments, ce n'est pas ma passion, et en fait pas celle des hormones non plus ! Bien sûr il y a des cas où il sera nécessaire d’apporter de supplémenter en hormones artificielles, mais le risque est souvent de créer plus de déséquilibre que d’équilibre avec ces substances allopathiques…

Aujourd’hui j’ai envie de partager mon expérience, et surtout de vous informer sur le fait que nous avons les clés en main pour favoriser la bonne santé de nos hormones naturellement. 

La bonne gestion du stress, l’alimentation saine, le bon sommeil et l’activité physique sont des choses essentielles pour l’équilibre hormonal. Aujourd'hui, je voudrais vous présenter un outil très précis pour équilibrer nos petits messagers (les hormones sont des messagères !): Le Yoga. Cet outil m’a énormément aidé pour retrouver ma santé hormonale et ne plus souffrir d’hypothyroïdie. 

Les effets purificateurs, apaisants et équilibrants de façon générale, de la pratique de yoga font que cette discipline une aide très précieuse pour l’équilibre endocrinien.

Je vous propose aujourd’hui 3 exercices clés pour des hormones apaisées.

  1. La respiration apaisée pour équilibrer les hormones naturellement 

En se concentrant quelques instants sur une respiration calme, profonde (abdominale et par le nez de préférence) on à équilibre déjà ses hormones. Avec la respiration apaisée on apporte du calme au système nerveux, on diminue le niveau de stress en baissant notamment le niveau de cortisol de l’organisme (hormone de stress). Un taux de cortisol trop élevé favorise l’inflammation dans l’organisme, diminue nos défenses immunitaires et déséquilibre le système endocrinien.

  1. Le cobra ou bhujangasana pour booster le système endocrinien

La pratique du yoga peut renforcer le système immunitaire. Et quand le système immunitaire est en bonne santé, il en va de même pour nos hormones ; le système endocrinien et le système immunitaire ne faisant qu’un.

Le cobra est une posture extra pour renforcer nos défenses naturelles ! (Regardez aussi le précédent article sur le yoga pour booster le système immunitaire)

Pas à pas :

-Allongez-vous sur le ventre.

-Étirez vos jambes légèrement écartées

-Posez vos mains (paumes vers le bas) à côté de votre poitrine sous les épaules

- Inspirer profondément, pousser la poitrine vers l’avant et le haut, le sommet de la tête vers le haut en pressent légèrement avec les mains. Essayez de surtout travailler avec votre dos.

-Contractez légèrement le périnée et les abdos pour protéger le dos, et éloignés les épaules des oreilles.

-Respirer par le nez pendant 5-10 respirations allongées 

  1. La chandelle – Sarvangasana pour stimuler la thyroïde

Certaines postures de yoga sont particulièrement intéressantes pour stimuler les glandes et les organes de sécrétion d’hormones, et relancer leur fonctionnement (il existe également d’autres postures pour apaiser certaines glandes).

Prenons comme exemple la posture de Sarvangasana (la chandelle) ; cette posture stimule la thyroïde par compression, équilibre tout le système glandulaire par le changement de gravité, mais aussi le système circulatoire, le système nerveux et digestif.

-Couchez-vous sur le dos

-Tendez les jambes vers le ciel les mains à plat au sol à côté des fessiers.

- Avec un peu d’élan, décollez les fessiers, le bas et et le milieu du dos, tendez les jambes vers le ciel en faisant en sorte que le dos soit le plus vertical possible, et soutenez-le avec les mains (placez vos mains en haut de votre dos, les doigts vers le ciel et les coudes rapprochés). L'objectif : essayer de créer une ligne droite avec les épaules, les hanches et les talons.

-Gardez le menton proche du sternum et ne bougez pas la tête pendant la durée de la pose.

-Respirez tranquillement par le nez pendant 5,10,20 (!) respirations. Restez autant de temps que cela est confortable (supportable) pour vous.

En pratiquant le yoga pour les hormones au moins 3 fois par semaine, vous réactivez de façon très efficace la production de nos hormones et favoriser l’équilibre des hormones en général. Après quelques mois de pratique, on peut souvent diminuer la fréquence des séances, tout dépend des symptômes et sur quelle problématique on travaille. La pratique est tellement efficace qu'elle permet souvent d’arrêter d’éventuels traitements hormonaux.

 

Bonne Pratique !

Claire

 

Plus d'articles sur le sujet :