Magazine

Body & Mind : Sortir de sa zone de confort

par Nadine Andreewitch | 2017-07-24 | Inspirations |
|

L'énergie estivale nous invite à dépasser nos limites. Autorisons-nous à échouer pour mieux réussir !

Par Nadine Andreewitch

Vivre bien, en phase avec soi-même et ressentir cette satisfaction, ce bonheur si recherchés, c’est possible, en quittant régulièrement sa zone de confort !

Vous avez parfois la sensation de stagner, d'aller nulle part, de toujours subir la même routine, les mêmes habitudes ? Cela mène inévitablement au « non-sens ». Je sais que la sensation de ne pas avancer, de ne pas continuer à me réaliser me donne une forte sensation de vide. Ce vide s'oppose à la plénitude, à l’abondance d'une « vie riche » qui nous donne du sens.

Je pense sincèrement que les moments où je suis le plus heureuse, sont ceux durant lesquels « j’avance ». Quand je sens que j’apprends, que j’évolue en tant qu’individu. Et cela vaut bien sûr pour tous les aspects de la vie ! La vie familiale, professionnelle, amoureuse, spirituelle… la sensation d’évolution et de réalisation de soi est indispensable à notre bien-être, tout comme la bonne alimentation, le bon sommeil, l’activité physique etc.

La meilleure façon de grandir en tant que personne ? Sortir de notre zone de confort ! Prendre quelques risques ! Certes, l’incertitude fait peur mais elle fait partie d'une vie riche. Plus tôt nous l’acceptons et nous décidons de nous laisser bercer par les vagues aléatoires de la vie, plus nous en profitons au final. Souhaitons-nous vraiment laisser la peur nous guider au quotidien ? Nous ferions tellement plus de choses si l’émotion de peur n’était pas là pour nous en empêcher. Et si nous nous concentrions un peu plus souvent sur les choses que nous rêvons d'accomplir plutôt que de ruminer des scénarios d’échec ? La zone de confort est certes très confortable, mais elle tue petit à petit nos aspirations et nos chances de créer une vie plus vibrante.

Voici quelques conseils à considérer pour sortir de notre zone de confort et commencer à vivre pleinement.

1. Clarifions les choses

Faisons la liste de tout ce que nous avez envie de faire et de vivre et, à côté, notons les raisons pour lesquelles nous ne les faisons pas. La peur sera toujours la raison de base, mais identifier des raisons précises aide à mieux cerner la situation, avant de passer à l'action.

2. Acceptons l’incertitude et l’inconfort

La vie n’est pas rose, et vous savez quoi ? Elle n’est rose pour personne. Bien sûr, certaines vies sont plus roses que d’autres mais cette vie sur terre est faite de bonheurs et de souffrances pour tout le monde ! Une forme de « souffrance » moindre est l’inconfort - si présent au quotidien dans de nombreuses situations. Vous avez du mal à parler devant un groupe au travail ? Vous préférez certainement éviter cette présentation plutôt que de vivre ce moment de stress excessif. L’éviter sera peut-être confortable sur le moment mais se lancer et s'exercer à faire une présentation avec calme (peut-être même avec l’aide de quelqu’un qui vous montrera des techniques de parole) vous fera grandir et augmentera votre confiance en vous. Décidez déjà de ne pas fuir l’inconfort. Entraînez-vous petit à petit à rester plus longtemps dans ces moments d’inconfort, et un jour ils ne vous paraîtront plus aussi inconfortables !

3. Prenons conscience que « l’échec » est notre meilleur professeur

Tous les entrepreneurs à succès le disent – l’échec est inévitable et même indispensable. Les « échecs » ont une connotation négative mais c’est eux qui nous font réellement grandir et avancer ! Impossible de réussir quoi que ce soit sans passer par une phase d'apprentissage. Détendons-nous par rapport à la peur de l’échec, il est notre meilleur guide et le chemin le plus rapide vers la réussite.

4. Entraînons-nous !

Il n'est pas nécessaire de se jeter à l’eau du jour au lendemain sans préparation… Le choc pourrait nous décourager définitivement pour la suite. Par exemple, en ce qui concerne la prise de parole en public, plutôt que de parler devant mille personnes pour première expérience, commencez par parler d’un sujet précis devant vos amis, votre famille, puis au sein d’un petit groupe d’inconnus. Prenez le temps de vous familiariser avec les techniques de prise en parole aussi pour être plus à l’aise. Avançons lentement mais sûrement !

5. Reconnectons-nous avec notre « pourquoi » personnel

C’est le point qui m’aide quotidiennement quand j’affronte un challenge ! Savoir pourquoi nous agissons, vers quoi nous travaillons, est essentiel. En effet, il faut toujours garder le but en perspective (et ce but peut bien sûr être dans le processus d’apprentissage !). La motivation derrière un acte nous guide et nous permet de rester sur la bonne voie.

 

Quel petit risque allez-vous prendre aujourd’hui ? N’ayez pas peur, la sensation de fierté, de progresser et « d'être en vie » vaut mille fois l’inconfort initial…