Microbiote cutané : les bactéries amies de la peau

Comme notre intestin, notre épiderme est recouvert d’une flore microbienne invisible composée de moisissures, levures, acariens et bactéries. Comment prendre soin de son microbiote cutané ?

 

Réponse du Docteur Martine Baspeyras, dermatologue. 




Quels sont les signes d’un microbiote cutané déséquilibré ?

 

« Rougeurs, peau qui pique, qui gratte, réactive, allergique, acné, eczéma, vieillissement cutané prématuré peuvent être les signes d’un déséquilibre du microbiote » explique le Dr Martine Baspeyras, dermatologue. Elle ajoute « la recherche en est encore à ses balbutiements concernant le microbiote cutané, lequel est complexe puisque propre à chacun ». 

En effet, comme pour la flore intestinale, nous possédons tous une d’identité microbienne unique, propre à notre peau. Elle diffère selon que l’on soit né par voie naturelle ou par césarienne, que l’on ait été allaité ou pas, selon notre alimentation, notre mode de vie - fumeur ou non, consommateur d’alcool ou non, pratique sportive régulière ou sédentarité. Le microbiome est fragile et fluctuant. D’après une étude de l’Université de Californie Irvine présentée en 2019 au meeting annuel de la Société Américaine de Microbiologie, nager dans l’océan suffirait à modifier notre microbiote cutané. Et pour cause, la pollution de l’eau impagne notre équilibre microbiologique.

 

Pourquoi (certaines) bactéries sont-elles bonnes pour notre peau ?

 

« Parce qu’elles forment une interface entre les mondes intérieur et extérieur, tout en assurant un rôle protecteur vital appelé fonction barrière : les fameuses couches de cellules mortes et de sébum qui empêchent allergènes, irritants, polluants et autres substances responsables des agressions extérieures de pénétrer la peau et den atteindre les couches les plus profondes » précise la dermatologue. 

Bonne nouvelle selon le Dr Robynn Chutkan, gastro-entérologue américaine spécialiste de l’intestin et du micobiome, « plus on « vieillit » plus notre microbiote cutané devient résistant et résilient. » À condition de le chouchouter un peu. 

 

Comment prendre soin de son microbiote cutané  ? 

 

Au risque de se répéter ici, le contenu de notre assiette est la base. Je ne peux que vous conseiller de (re)-lire le guide Beauty Food écrit par Claire, co-fondatrice d’Atelier Nubio. En résumé, nourrir notre microbiote de bonnes fibres se verra sur l’état de notre peau. On oublie donc le sucre, les aliments transformés, on remplit notre assiettes de légumes bio, légumineuses, céréales complètes ou semi-complètes, de petits poissons gras et coquillages. On boit des tisanes, des bouillons et on y va mollo sur l’alcool. 

 

Ensuite on ménage notre peau. Et même si Covid oblige l’époque est à la désinfection à tout va, « on ne dé-ca-pe pas sa peau ! » martèle le Dr Baspeyras à ses patientes. « Maintenir lacidité de la peau dont le pH est naturellement à 5, 5.5 est essentiel, ne pas détruire son film hydrolipidique de surface indispensable. » La peau apporte humidité, chaleur, des oligo-éléments et des sources de carbone et dazote pour satisfaire ses précieuses bactéries. En retour, celles-ci empêchent le développement des mauvaises bactéries, celles qui sont responsables des infections. C’est donnant-donnant. Pour ne pas piétiner cet équilibre les gestes sont simples. 

 

Quelle routine beauté pour prendre soin de notre microbiote ? 

 

Sur le visage : on pratique le double nettoyage le soir et uniquement le soir mais tout DOUX ! On a toujours en tête notre pH à 5 à maintenir. On oublie donc le savon, même ceux qui portent la mention « au pH physiologique » qui ne veut rien dire précise le Dr Baspeyras. On mise plutôt sur une huile démaquillante légèrement émulsionnée à l’eau suivie d’un nettoyant non-décapant. 

Personnellement, j’ai une peau qui à tendance à tirer et à rougir mais je suis adepte de l’eau sur la peau qui vivifie et fait se sentir plus « fraîche ». J’utilise pratique le double nettoyage doux de ma peau grâce à une huile et une émulsion lavante enrichie en ferments lactiques. Les dermatos conseillent de terminer cette étape par un spray d’eau thermale prébiotique qui apporte tous les logo-éléments et nutriments nécessaires aux bactéries. Astuce de pro : ne la laisser pas sécher à l’air libre mais la tamponner délicatement. Je fais suivre d’un sérum (aux probiotiques encore !). Et le matin un pschitt d’eau thermale ou de lotion suffisent pour maintenir intact le microbiome qui s’est régénéré dans la nuit. Puis hydratation avec le même sérum que le soir et une crème hydratante la plus basique possible dans sa formulation. Avec cette routine, fini les tiraillements, les rougeurs et les dartres. 

À noter que les bactéries détestent la pollution de l’air, les variations de températures, la climatisation, le stress et le gel hydroalcoolique, tous responsables de « l’inflam’aging », l’inflammation de cellules responsable du vieillissement cutané. Elles ne seront donc pas contre un pschitt de la même eau thermale et un soupçon de crème si la peau tire dans la journée. Et on n’abuse surtout pas des exfoliants, même hebdomadaires.

 

Sur le corps : même credo que pour le visage. Une douche avec une crème nettoyante douce pour la peau et les bactéries est indispensable surtout si votre peau souffre d’affections allergiques, eczéma, est à tendance atopique. Et, même à la bourre le matin, on ne zappe pas l’étape hydratation du corps. 

 

Comment capitaliser sur l'axe intestin-peau ? 

 

On mise sur des compléments amis de nos bactéries. Chez Atelier Nubio le nouveau chouchou c’est Microbiote & Peau, un complément naturel et innovant ciblant l'axe "intestin-peau".

La différences avec les autres probiotiques ? Les 4 souches de probiotiques de Microbiote & Peau ont été étudiées et sélectionnées spécialement pour leurs bienfaits sur la beauté de la peau (certaines souches agissent uniquement sur la digestion).

 

Pour en savoir plus sur l’axe intestin-peau, lisez le Guide Microbiote & Peau.

A écouter : le Podcast ( en anglais ) de The Sakara Life « La magie du microbiome avec le Dr Robynne Chutkan » 

Merci au Dr Martine Baspeyras. 

Shop

Microbiote & Peau

Découvrir

Guides


par Axelle Saint-Pé | 2021-12-01

Les bienfaits de l’acide hyaluronique sur la peau : l’actif star !

L’acide hyaluronique, c’est quoi ? Comment l’utiliser ? Découvrez tous les bienfaits de cette mystérieuse molécule sur notre peau.

par Emma Nubel | 2022-01-01

Lutter contre l'acné hormonale avec les compléments alimentaires

Cicatrices, rougeurs, points noirs ou boutons blancs, l’acné hormonale a des conséquences désagréables et peut survenir à n’importe quel âge. Plus fréquente chez les femmes une fois adulte, l’acné hormonale est différente de l’acné qui survient lors de la puberté.

par Axelle Saint-Pé | 2021-12-18

Probiotiques et acné : nos conseils pour retrouver une belle peau

Vous avez déjà tout tenté pour lutter contre l’acné, mais avez-vous pensé à regarder du côté des probiotiques et de votre santé intestinale ? Atelier Nubio vous explique tout !

par L'équipe Atelier Nubio | 2021-12-15

Les bienfaits du collagène à boire

Chez Atelier Nubio, on a une véritable beauty obsession : le collagène ! Sous forme de poudre, de stick ou encore de délicieux « bone broth », il est un allié de poids pour ralentir les effets du temps. On vous dit tout sur le collagène à boire et ses nombreux bienfaits !

par Jeanne Dréan | 2022-02-21

Comment prendre soin de sa peau en fonction de son cycle ?

Un épiderme qui tiraille ou devient un peu plus sensible, des boutons qui surviennent quelques jours avant les règles… Il n’y a pas que notre humeur qui subit les variations hormonales de notre cycle.

par Claire Nouy | 2022-02-11

Recette : chocolat extatique

Les généreuses “Beauty Foods” satisfont votre mental, nourrissent votre corps et votre beauté. Le chocolat, sous son plus simple appareil, est l'une des stars de la