La "Junk Food" masquée #1

par Claire Nouy | 2020-09-22 | Atelier Nubio

Les industriels se sont emparés de la "healthy food" - et les clients soucieux de leur santé aussi. Le premier produit "fake healthy" à bannir : les laits végétaux pasteurisés (en briques).

C'est souvent l'une des premières décisions que l'on prend quand on commence à vouloir se nourrir sainement :  "Je n'achète plus de lait de vache, je l'ai remplacé par du lait de soja/amandes/avoine". Ces laits végétaux en brique, pasteurisés, sont très pratiques, on peut les stocker pendant des mois et les utiliser "comme du lait", en cuisine, dans les latte ou même les biberons des enfants. Ils auraient tout bon ?

Non, ils ont tout faux ! bien qu'ils soient "vegan" (et souvent "bio"), ce sont des produits ultra-raffinés. Contrairement aux idées reçues, ces "laits" que l'on trouve en magasins spécialisés ou grandes surfaces sont plus digestes que le lait de vache pour les intolérants mais sont très pauvres nutritionnellement et très riches en sucre (même si "sans sucres ajoutés").

Les raisons? Les ingrédients qui sont utilisés dans ces laits sont des sous-produits végétaux (ce ne sont pas des amandes "brutes" qui sont utilisées mais des pulpes recyclées d'autres produits industriels par exemple). Ces laits sont pasteurisés à très haute température, ce qui détruit toutes les vitamines qui auraient pu être contenues dans la boisson. En outre, des conservateurs, agents de textures, arômes et correcteurs de goût font souvent partie de la liste des ingrédients.

En clair : les laits végétaux du commerce ne sont en aucun cas une "alternative healthy" au lait de vache. C'est une option acceptable pour les intolérants au lait de vache et doivent être utilisés avec parcimonie. Ne surtout pas remplacer le lait de vache des biberons des bébés par des laits végétaux pasteurisés (hors intolérance) - ils n'ont pas du tout le même profil nutritionnel que le lait animal. 

La "vraie" option healthy ? Les laits végétaux frais Atelier Nubio ou faits-maison ! Ces "mylks" frais sont ultra-simples, rigolo à faire (kid-friendly), denses en goût et en nutriments. Il suffit de s'équiper avc une étamine. Le fait d'activer les noix avant (ou "prégermer") les rend digestes et biodisponibles. Bonus : ils sont 0 déchets (on zappe le tétrapack !)

On peut faire des laits végétaux avec tous les oléagineux (noix, noisettes, amandes, noix du brésil, sésame et même chanvre !). 

Pour aiguiser votre curiosité, Claire- co-fondatrice d'Atelier Nubio partage sa recette du "Morning Mylk" aux parfums libanais. Ce booster hormonal, riche en protéines est à la fois énergétique et digeste. Idéal le matin.

Etape #1 Le lait de noix du brésil frais
 
Pour un litre 
- Faire tremper 120 g de noix du brésil bio toute la nuit au réfrigérateur 
- Rincer les noix, et les mettre dans un blender puissant les noix + 1 litre d' eau purifiée au charbon + 1/4 de c à café de fleur de sel
- Mixer 45 secondes et presser à travers une étamine.
 
 
Etape #2 Morning Mylk
 
Pour 250 ml
250 ml de lait de noix du brésil frais
1 ou 2 dattes medjool (fraîche)
4 grains de café entier
1 pincée de cardamome
1 pincée de vanille
1 c à soupe de maca (optionnel)
 
Mettre tous les ingrédients dans le blender.