Magazine

Equilibre hormonal & alimentation

par Claire Andreewitch | 2016-09-17 | We love food | | Share on Facebook

Quel est le lien entre hormones et alimentation ? Adoptez les bons réflexes pour des hormones au top.

Par Claire Andreewitch

Il y a 6 ans, le médecin m’annonçait que j’avais une hypothyroïdie. L’explication de ma fatigue, mes sauts d’humeur, un cycle menstruel déréglé…c'était la faute des hormones.

Me considérant comme une « healthy girl », j’ai pris une claque. Je n’étais pas du genre à prendre une pilule au moindre mal de tête alors commencer un traitement allopathique - no way !  Bon, avec le recul, et après de nombreuses heures plongées dans le monde des hormones, je comprends très bien pourquoi ma thyroïde souffrait et que l'image « la healthy girl » n'était qu'une belle illusion... 

Aujourd’hui je sais que les hormones sont le reflet de notre santé. A l’époque j’étais dans la mode : archi stressée et accro au sucre. Or, le stress et une alimentation riche en calories vides sont les ennemis de nos hormones ! Notre mode de vie moderne est un déclencheur de plus en plus fréquent du dérèglement hormonal, souvent de nature auto-immune. 

La bonne nouvelle : on peut naturellement modifier le statut hormonal grâce à notre mode de vie ! Les hormones ne sont que partiellement conditionnées par la génétique ; la régulation de la sécrétion hormonale et en grande partie sous l’influence de facteurs environnementaux et l’alimentation joue un rôle majeur. 

 Voici les clés d'une alimentation ayant un impact positif sur l'équilibre hormonal : 

  • Penser à la qualité des aliments
    Favoriser les bonnes graisses et protéines, frais et non transformés car c’est la base de la synthèse des hormones.
    Privilégier les protéines végétales pauvres en graisses saturées, et manger des huiles variées de première qualité. 

  • Diminuer les portions !
    Une restriction calorique modérée est essentielle pour l’équilibre hormonal. Surtout pas de régime, mais simplement arrêter de se suralimenter.

  • Soutenir le foie et le processus naturel de Detox avec des aliments comme le citron, le radis noir, artichaut…et boire beaucoup d’eau ! Notre corps doit se débarrasser des déchets efficacement.

  • Manger beaucoup d’antioxydants – (légumes et fruits frais) car les hormones sont sensibles au stress oxydatif.

  • Faire le plein d’omega-3 (huile de lin, colza, poisson gras, chia) qui favorisent l’équilibre en luttant contre l’insulinorésistance et l’inflammation

  • Privilégier des aliments à index glycémique faible permet une synthèse plus homogène (légumineuses, quinoa, légumes, oléagineux) 

  • Manger des fibres solubles qui régulent les hormones et la concentration d’œstrogènes dans le sang (avoine, légumineuses, fruits secs, algues).

  • Penser aux oligo-éléments comme le sélénium (noix de brésil, fruits de mer) et l’iode (produits de la mer, algues, alliacés) pour les hormones thyroïdiennes

  • Saler moins ! L’excès perturbe les hormones notamment en diminuant la sensibilité à l’insuline= risque accrue de diabète.

  • Equilibrer naturellement vos hormones avec par exemple des phytoestrogènes (hormones végétales présentes dans le soja principalement) ou la poudre de Maca (plante adaptogène qui équilibre de nombreux troubles hormonaux).

 

La santé hormonale repose avant tout sur la prévention, mais nous pouvons toujours agir pour améliorer une situation de déséquilibre.  Aujourd’hui mes hormones sont heureuses sans médicaments. Néanmoins, je sais qu’elles changent tout au long de la vie. C’est un travail d’équilibre tous les jours, alors une petite méditation et un bon jus vert sont maintenant des moments sacrés au quotidien.

N.B : Demandez toujours conseil auprès d’un professionnel de santé avant d’arrêter des médicaments d’ordonnance ou commencer un traitement.

Plus d'articles sur le même sujet : 

Que manger pour être heureux ?

Les aliments qui rendent heureux