Faut-il manger son placenta ?

par Claire Nouy | 2021-07-08 | Body

Inspiré de pratiques ancestrales et très en vogue aujourd'hui à LA, Londres ou Berlin, le rituel autour du placenta est encore méconnu en France. Claire, co-fondatrice d'Atelier Nubio a tenté l'expérience....

Par Claire, co-fondatrice d’Atelier Nubio, maman de Mia & Abel.

 

Projet de naissance, projet de plancenta ?

A la naissance de Mia j'avais fait un projet de naissance mais il n'incluait rien concernant le placenta - j’avais à peine jeté un regard à cet organe qui avait nourri et oxygéné mon bébé pendant 9 mois. Il avait fini à la poubelle.

Ma doula est une experte et adoratrice du placenta - elle a éveillé ma curiosité. J'ai vu de nombreux témoignagnes d'autres femmes à L.A, NYC, Londres ou Berlin, et à la naissance d’Abel j’ai sauté le pas. Le placenta d’Abel était géant, muni d’un cordon ombilical de plus d’un mètre ! Ma doula a fait les empreintes du placenta sur des feuilles canson puis m’a préparé un smoothie le jour de la naissance avec un petit morceau de placenta cru (âmes sensibles s’abstenir) et beaucoup de fruits et superfoods (c'était très bon !). Elle a déshydraté le reste du placenta et réduit en poudre. C’est cette poudre d’amour d’Abel que j’utilise (1/2 cc à café) dans mes « Abel bowls » chaque matin depuis sa naissance (à retrouver sur mon compte instagram @clairenny).

Exemple de recette de "post partum bowl" :

Mettre dans le blender 1 petite betterave crue, 1 cm de gingembre frais, 1/2 banane, quelques gouttes de citron, 1 pruneau réhydraté + ½ petit verre d’eau de trempage, 1 cc de lait pur coco (sans gomme de guar ou amidon), ½ cc de poudre de placenta, 1 c à s de poudre « On veut…un teint de poupée ». En topping, ajouter un peu de lait fermenté de chèvre (lait ribot), 1cc de purée d’amandes, quelques cerises et myrtilles, 1 c à s de graines de chia, chanvre et lin fraîchement moulues.


Quel est l’intérêt de ce rituel autour du placenta ?


Regarder et rendre hommage à cet organe puissant et démiurge qui a durant 9 mois abrité le bébé.

Le fait de l’intégrer dans des smoothies serait remineralisant (fer ++) et réduirait le risque de dépression post partum. Cet usage n’est possible que si l’accouchement est physiologique (n’a nécessité aucune médication ou anesthésie et que le placenta est sorti naturellement)

En cas de lésion du périnée ou de vergetures (ce n’est pas mon cas - grâce au bone broth siroté religieusement pendant toute la grossesse et en post partum j’ai une peau élastique !), le placenta et sa membrane peuvent être utilisés en pansement ou intégrés à des onguents très efficaces.

 

Les clés d’un post partum en douceur

1. Respecter au maximum le « mois d’or ».

Cette période de 6 semaines après l’accouchement est consacrée au repos et à l’allaitement.  Il est recommandé de rester allongée plus qu’assise (au moins les 2 premières semaines) et réduire les déplacements debout.

Cela peut sembler très long aujourd’hui – ce mois d’or serait la clé d’une vitalité redoublée et d’une préservation du corps de la femme (notamment la zone pelvienne) s’il est respecté !

Ma doula préconise « 2 semaines au lit, 2 semaines à côté du lit, 2 semaines "autour du lit » 

Il est donc essentiel de se faire aider pour la cuisine et la tenue de la maison !

 

2. Se nourrir/supplémenter avec grand soin.

 En Ayurveda, la nourriture post partum doit être fraîche (on oublie les surgelés et les "restes"), humide/moëlleuse et chaude (même en été !)

Le bone broth est l’elixir ultime, très léger, reminéralisant et doux pour la digestion.

Autres suggestions : laits végétaux frais doucement réchauffés, jus de légumes,  smoothies, soupes, dhal, légumes rôtis, fruits rôtis, fruits en compote, fruits secs rehydratés (j'adore les pruneaux d'agen rrehydratés 24 h dans de l'eau pure - tellement moëlleux et satisfaisants), frittata....(lire le Guide Beauty Food)

Atelier Nubio a formulé des compléments et beauty foods idéales pour le post partum. Les compléments pour les cheveux peuvent être pris dès l’accouchement ou un mois après.

 

Pourquoi perd-on ses cheveux en post partum ?

Les hormones principales responsables de la chute des cheveux sont les androgènes. 
En effet, ce sont les androgènes, transformés en dihydrotestostérone (DHT) qui vont agir sur le cycle de vie du cheveu.  A chaque nouveau cycle, les androgènes raccourcissent la phase anagène (phase de croissance), et prolongent la phase télogène (phase de pause), ce qui va retarder le départ d'une nouvelle pousse. 
A terme, le follicule pileux réduit et produit un cheveu de plus en plus mince, jusqu'à ne plus produire du tout de cheveux = calvitie. 

- Hors grossesse, il existe un équilibre entre les androgènes et les oestrogènes. 

 - Lors d'une grossesse, le taux d'oestrogène augmente remarquablemenr (les oestrogènes vont donc vraiment prédominer sur les androgènes), ce qui va favoriser la pousse des cheveux et la "beauté" des cheveux. 

 - Au moment du post-partum, le taux d'oestrogène va chuter et le taux d’androgènes augmente dans le corps, ce qui va provoquer une chute de cheveux (Entre 1 et 5 mois après l'accouchement).  Cela va durer le temps que l'équilibre hormonal se rétablisse, la récupération serait quasi-complète en 1 à 2 ans.

 - Lors de la ménopause, même phénomène. Le taux d'œstrogène baisse définitivement, qui ne va plus revenir à la normal. C'est pour cette raison qu'une perte/fragilisation des cheveux est souvent observée. 

  

3. Faire quelques exercices de respiration visualisation pour aider l'uterus :

Pendant le mois d’or, pas de sport mais quelques exercices de respiration abdominales profondes et de visualisation.

 - Sur le dos :

A l’inspire, imaginez votre uterus comme le plus gros fruit (pastèque par ex), à l’expire, visualisez votre uterus qui réduit ananas, melon, poire, fraise, myrtille.

 

- Sur le ventre (idéal pour retrouver rapidement son ventre pré grossesse) :

A l’expire, contracter le périnée et visualiser comme un mouchoir qui se déplie à l’intérieur.  5 à 10 minutes).

 

4. S’offrir un soin Rebozo dans les 6 mois après la naissance.

Ce rituel traditionnel mexicain réalisé à 4 mains à pour objectif de réancrer la jeune mère après la naissance de son enfant. Ce massage long inclut une session de sudation et le resserrage du bassin au « rebozo » (foulard mexicain). Très à la mode à Paris, il se pratique soit à domicile soit dans des spas. 

 

Consultez le Petit Guide de la Grossesse Holistique 

Tout sur le super bouillon post partum

La sélection de produits post partum

 

Crédit Photo : earthtoyoniphotos